Médiations - Informations - Communication - Arts
Journées d’études Humanités digitales

Date/heure
03/04/2012 - 04/04/2012

Emplacement
la MSHA - Salle Jean Borde

Catégories


Le tournant numérique des sciences humaines

Journées d’études Humanités digitales

le mardi 3 et le mercredi 4 avril 2012 – MSHA, Salle Jean Borde, Pessac


Dans le cadre de l’initiative d’excellence de l’Université de Bordeaux (IDEX) est prévue la création de l’Institut des Humanités Digitales de Bordeaux (IHDB), centre pluridisciplinaire de recherche appliquée et de développement d’outils numériques pour la recherche, en sciences et sciences humaines et sociales.

Il rassemble 8 laboratoires de l’Université de Bordeaux en SHS, STIC et mathématiques appliquées. Cet institut a pour vocation de jouer un rôle prépondérant pour le développement de l’I-medialab de l’IdEx de Bordeaux, centre de ressources et d’innovation dans les pratiques et les outils numériques. Il collabore de manière privilégiée avec l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC), partenaire de ces journées.

Projets

Plusieurs projets sont proposés dans ce cadre :

  1. Le développement d’une réflexion sur les Humanités digitales et de rencontres sur cette thématique
  2. Un observatoire des pratiques de recherche en SHS, utilisant les outils numériques
  3. Le développement d’un réseau social de chercheurs
  4. Le développement d’outils numériques pour la recherche en SHS
  5. La mise en place d’un centre d’expertise pour la numérisation et le développement de ressources numériques pour la recherche.

Le mouvement des humanités digitales, à l‘intersection des humanités et des technologies numériques, est associé à l’émergence d’une expérience nouvelle qui affecte le social comme l’humain et produit une scienza nuova (Vico). Le « digital » devient un mode de construction du social, de l’économique et du culturel. Il s’agit d’expérimenter les mondes communs ouverts par le numérique, d’unir ces mondes nouveaux et notre outillage intellectuel, d’y inventer des voies nouvelles et de les modéliser. La raison digitale devient l’occasion de repenser nos manières de construire les connaissances, de constituer notre environnement, de concevoir l’activité humaine et, on le suppose, de nouvelles humanités.

Le tournant numérique figure le moment à partir duquel le processus de production de la culture devient numérique, ce qui n’est pas sans influencer nos modes de penser. La remise en question du support même de la pensée, sa textualité est en jeu. Cette déterritorialisation de l’activité humaine et de ses traces opère sur la formation et la transmission de la connaissance, ouvrant à de nouveaux modes de recherche, de conversion culturelle du patrimoine culturel, de reconstruction des lieux et des institutions de la mémoire (archives, documentation, bibliothèques).

Pensées comme une contradiction étant donnée l’oxymore de l’expression, les humanités digitales interrogent autant qu’elles relient « humanités » anciennes et nouvelles. La complexité des problématiques et du sens des savoirs à découvrir, la conception de nouveaux espaces interdisciplinaires, à l’intersection des sciences humaines et de la culture digitale, la production d’applications et de modèles qui rendent possibles de nouveaux savoirs sur l’activité humaine, autant de questions pour la recherche.

Le projet de l’Institut des humanités digitales est le développement de projets de recherche thématiques et interdisciplinaires en sciences et en sciences humaines et sociales dans le domaine numérique, de développer une communauté de recherche, de permettre la réalisation de projets structurants pour la recherche et la vie numérique.

Thématiques

Les débats seront organisés autour de 3 thématiques :

  1. la fabrique de la science : l’émergence de nouvelles pratiques
  2. les modes d’existences des corpus
  3. les cultures numériques et les littératies.

Ces journées contribueront, dans une perspective compréhensive et transformatrice, à la mise en œuvre du projet de l’IHD de l’Université de Bordeaux autour d’invités et de contributeurs des laboratoires associés et de leurs partenaires.


Télécharger le résumé et le programme


Fermer le menu