Médiations - Informations - Communication - Arts
Fabcom (La Fabrique du commun : vers un nous éditorial ?)
  • Type et nom du programme : Fabcom (La Fabrique du commun : vers un nous éditorial ?).
  • Nature : projet région Nouvelle-Aquitaine et MSHA
  • Durée : 3 ans (2018-2021).
  • Pilotage : Annick Monseigne et Alain Bouldoires
  • Financement : 155 000 euros (dont un contrat doctoral).
  • Participation : l’EA 4426-MICA, Université Bordeaux-Montaigne, l’EA 3648, le CeReS de l’Université de Limoges, les villes de Cenon et de Pessac. Le consortium est renforcé par les chercheurs du GRETHA (CNRS), PASSAGES (CNRS) et CICS (Universidad catolica boliviana).
  • Partenaires extérieurs : Chaire Crisalidh de l’Innovation sociale (Fondation Bordeaux Université) ; Ecopiste ; Plateforme numérique « les communs d’abord ! » ; E3 Agence ; Pixels et grains d’argent ; Association Communication publique ; Association France-Chili-Aquitaine ; Institut Arcos (Chili)
  • Contrat doctoral : Camille Forthoffer

Présentation : Fabcom propose une analyse communicationnelle de l’innovation sociale en inscrivant pleinement la communication dans le mouvement des communs. L’objectif de la recherche est de développer les pratiques éditoriales institutionnelles existantes et de les enrichir des expériences issues des médias citoyens de Nouvelle-Aquitaine et des médias populaires d’Amérique latine. Partant de l’hypothèse que les pratiques éditoriales innovantes disposeraient des qualités interactionnelles dont la presse territoriale pourrait s’inspirer, Fabcom développe des outils conceptuels et méthodologiques pour aider les territoires de la région Nouvelle-Aquitaine à répondre à un triple enjeu communicationnel favorisant (i) la démocratisation de la vie régionale, (ii) l’intégration des anciennes régions Limousin, Poitou-Charentes et Aquitaine et l’accompagnement du renouvellement des populations y compris migrantes (iii), l’unification de l’identité régionale. En ce sens, l’enjeu est de construire un « nous » à partir d’autres « nous » et de passer d’un « nous local » à un « nous » étendu.

Le programme Fabcom entend se concentrer sur les pratiques éditoriales formalisées des collectivités territoriales et ouvrir des pistes de recherche pour analyser la façon dont les pratiques alternatives redéfinissent la communication. Quel rôle la presse territoriale, en tenant compte de son rapport au web, peut-elle jouer dans le renouvellement des formes de médiation et d’expression entre les citoyens et leurs institutions ? La finalité du projet est d’élaborer les bases scientifiques permettant de formuler des recommandations sur la possible construction d’un espace discursif et d’énonciation éditoriale capable de produire du commun. Ce programme vise donc un infléchissement de la communication publique par les pratiques éditoriales.

  • Site Internet : en cours de création.
Fermer le menu