Médiations - Informations - Communication - Arts
Séminaire : Liberté et cinéma – séance 1/7
Logo Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

Date/heure
30/09/2015
14 h 00 - 17 h 00

Emplacement
Université Bordeaux Montaigne - studio - salle H017

Catégories


La liberté dans le champ du cinéma français :

genèse d’un idéal et processus d’institutionnalisation d’un discours

mercredi 30 septembre 2015 – 14h00 – Université Bordeaux Montaigne, studio, H017, Pessac
ligne B, station de tram « Montaigne-Montesquieu »


Présenté par : Frédéric Gimello-Mesplomb
Professeur des universités en sciences de l’information et de la communication à l’université d’ Avignon, et directeur de l’équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias (UMR UAPV-CNRS-EHESS-AMU)

Liberté des programmes, liberté de l’information, liberté des prix, libre circulation des films, liberté de choix du (télé)spectateur (Regourd, 1996), on n’échappe pas à ce qui fait figure de norme structurant la sphère de la réception médiatique (Dayan, 2000), mais aussi de régime d’accord fonctionnant comme un instrument de mesure de l’efficacité des politiques audiovisuelles (Gimello, 2003).
Le paradigme de la « liberté », auquel l’auteur de film reste aujourd’hui intimement attaché (Jeancolas et Marie, 1996), est à la fois un impensé de l’action culturelle publique (an implicit cultural policy selon J. Ahearne ; 2009) qui fut maintes fois analysé sous l’angle des créateurs (Dubois, 1999 ; Menger, 2011) mais qui reste encore très peu abordé en adoptant le point du vue de l’usager, le spectateur.
Cette intervention revient sur le processus institutionnel de construction du discours sur la « liberté du spectateur », ses dynamiques de changement, ses représentations comme ses motifs de lutte et ses ambivalences, ainsi que sur l’ambition à aborder un tel objet dans le cadre des recherches en SIC.


Informations sur le programme : Le Cinécritoire


Fermer le menu