Médiations - Informations - Communication - Arts

Date/heure
24/04/2013
16 h 30 - 18 h 30

Emplacement
la MSHA - salle 2

Catégories


Temporalités perceptuelles et réflexivité du sensible

Séminaire de jacinto lageira

Mercredi 24 avril 2013 – 16H30 – MSHA, salle 2, Pessac


Présenté par Alain Mons

A partir d’approches liées à l’interaction de l’haptique et de l’optique, j’aborderai la question de la perception du temps et de la temporalité, certaines de ses implications et conséquences esthésiologiques (image, représentation, sensation, mémoire, langage…), en m’appuyant sur des exemples d’œuvres d’art contemporain et sur la notion de dédoublement de la perception. En effet je n’ai pas deux corps ou deux processus sensibles, puisque le dédoublement envisagé est dehors dedans, envers et avers de moi-même, me retournant sur ma propre sensibilité et à l’intérieur d’elle par un acte de réflexivité déjà contenu dans la nature même du sensible. Il s’agit de la co-extension et de la co-présence du sensible par le sensible, la réflexivité étant le sensible comme tel, puisque je peux être à la fois sujet et objet esthésiologiques. On fait aussi l’expérience d’une telle situation enchevêtrée à travers l’atmosphère des images qui nous environnent dans le monde contemporain.

Jacinto Lageira est professeur d’esthétique à l’Université de Paris 1 Sorbonne et critique d’art. Il a publié notamment : L’image du monde dans le corps du texte (I,II) ed. La lettre volée (2007), L’Esthétique traversée, Psychanalyse, sémiotique et phénoménologie à l’œuvre, ed. La Lettre volée (2007), La déréalisation du monde, Fiction et réalité en conflit, ed. J. Champion, 2010, Cristallisations, monographie sur JM. Bustamante, ed. Actes Sud, 2012.
Son prochain ouvrage, Regard oblique, Essais sur la perception, ed. La Lettre volée, est à paraître à la rentrée 2013.

Fermer le menu