Médiations - Informations - Communication - Arts
Modes de présence dans les cinétopies, le devenir archipélique des lieux
Crédit : Anne Philippe 2014

Date/heure
09/12/2016
9 h 30 - 12 h 00

Emplacement
la MSHA - salle 2

Catégories


Séminaire de l’axe IDEM : Modes de présence à l’ère contemporaine (2016-2017) – séance 4

Sous la responsabilité d’ Alain Mons

Vendredi 9 décembre 2016, 9h30 – 12h00 – MSHA, Pessac

Modes de présence dans les cinétopies, le devenir archipélique des lieux

Par Anne Philippe

Nous aborderons principalement les modes de présence à l’oeuvre dans les cinétopies sous l’angle de la relation entre extime et intime (Jullien) ; en prenant appui sur des extraits d’oeuvres.
Nous verrons comment les cinétopies donnent forme à « l’autre qui est en nous » dans son lien avec « l’autre de la pensée » (Glissant) reposant la question du rapport entre individuel et collectif, en envisageant la présence comme écart, mise à l’épreuve de la distance, par les moyens de la caméra, de la scène… mais également par d’autres modalités de la mise en mouvement des lieux dans lesquels vous errons.

Architecte de formation, Anne Philippe, artiste, chercheur et enseignante, travaille sur une connaissance poétique du réel à partir de ce qu’elle a nommé « cinétopies » dont la particularité est de faire émerger les lieux du prisme des relations poétiques et politiques qui les trament. Ce faisant, les cinétopies révèlent la nature archipélique des lieux.

Fermer le menu