Médiations - Informations - Communication - Arts
Modes de présence, modes de jouissance

Date/heure
06/01/2017
9 h 30 - 12 h 00

Emplacement
la MSHA - salle 2

Catégories


Séminaire de l’axe IDEM : Modes de présence à l’ère contemporaine (2016-2017) – séance 5

Sous la direction d’Alain Mons

Vendredi 6 janvier 2017, 9h30 – 12h00 – MSHA, Pessac

Modes de présence, modes de jouissance

Par Anne Philippe Psychiatre, Psychanalyste, Membre de l’École de la Cause Freudienne et Membre de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

Cette intervention sera placée sous l’égide de Lacan. Pour lui, la pulsion est un concept fondamental de la psychanalyse, nécessaire pour définir ce qui déborde le savoir du corps, ce savoir qui sait ce qu’il faut pour survivre. Ainsi la pulsion peut-être le nom de cette « expérience de l’instable » qui touche le corps et est inhérente à toute vie humaine. Ce dérangement du corps qui va contre la finalité vitale, qui résiste toujours à l’éducation, Lacan le nomme jouissance à mesure qu’il avance dans son enseignement. Et la jouissance, chacun la sienne ! Elle n’est complémentaire de personne. Si les modes de jouissance sont infinis, ils ont en commun d’être influencés par la société et donc d’être datés. Voilà pourquoi la psychanalyse bouge et n’en reste pas à un savoir supposé clos depuis Freud.
Je partirai d’un cas de mon travail d’analyste en institution d’addictologie et montrerai qu’un travail de parole avec un analyste n’est pas un travail de l’esprit et engage toujours la présence du corps jouissant, en tant qu’il est pris aux mots


Fermer le menu