Médiations - Informations - Communication - Arts
You are currently viewing Le corps caché

Date/heure
22/10/2021
9 h 30 - 17 h 00

Emplacement
Petit Amphithéâtre ENSC

Catégories


Les 3B, Bernard Andrieu, Bernard Claverie et Bernard Lafargue, Cécile Croce et Thomas Brunel vous convient au colloque Le corps Caché qui se déroulera vendredi 22 octobre 2021 à l’École Nationale Supérieure de Cognitique.

Argument

Tout pourrait nous faire croire que le corps soit devenu entièrement transparent : scanner, recueil des données, pornographie, analystes biologiques, diagnostic à distance, cartographie 3D du cerveau, nanorobot, neurocyborg, prothèse…
Le retour de la pudeur, les dénonciations du harcèlement, du féminicide, de la pédophilie et du viol, le contrôle des réseaux (Snowden, 2020), la télésurveillance… il n’y aurait « nulle part où se cacher (GreenWald 2014) Mais l’accès au corps vivant, en raison de sa vitesse d’activité, est toujours en avance sur la connaissance par la perception que nous en avons. Le corps vécu est en retard sur son corps vivant, le cerveau est en avance sur sa conscience, l’écologie corporelle adapte notre présence au monde sans que nous nous en rendions compte.
Le corps vivant nous est caché par le vivant lui-même alors même que toutes nos techniques ne cessent de vouloir rattraper ce temps de retard, de nous mettre en présence dans une sorte d’immédiateté par l’expérience du vivant : vertige, douleur, orgasme, membre fantôme…

Thema

Pourtant nous étudierons justement ce qui reste caché :

  • Le corps tu, caché, invisibilisé…
    • Sous la peau : les gènes, les os et les muscles, les organes, les fluides et humeurs…
    • Vêtements, art de l’intime et sursignifiance du vécu.
    • Le manque et l’en-plus : amputation, membre fantôme, prothèse, bioartéfacts et exosquelettes, implants et nanorobots…
  • Le corps vécu.
    • Le cerveau et les réseaux : pensée et comportement, sensation et besoin, désir et plaisir, douleur et souffrance.
    • Le besoin et l’enfermement : motivation, drogue, hallucination, addiction et dépendance…
    • La pleine conscience : le yoga, la méditation, la prière…
  • Le corps fantasmé…
    • Le vertige et l’extase, la jouissance et le désir…
    • Le virtuel, l’avatar et le robot…
    • Le transcorps, les intersexe et transgenre, l’underground…
  • Le corps institutionnalisé :
    • Les institutions du corps, les inventaires de l’anthropologie physique à l’autopsie.
    • Le geste, la mesure, la convention…
    • Le corp désigné : littérature, vocabulaire, grammaire et traductions…
    • La prison et le bannissement des corps.
  • Le corps dans l’art :
    • La créativité et le modèle du manque…
    • Le représenté du caché et le transfiguré…
    • Tatouage et implants, l’artifice qu’on cache pour le montrer.

Programme

Télécharger le programme

  • 9h30 à 10h – Accueil et Introduction du colloque
  • 10h – Bernard Lafargue (Université Bordeaux Montaigne)
         L’humour du « cache » de l’art
  • 10h30 – Bernard Andrieu (Université de Paris)
         Ne plus cacher son corps : du Body Shaming au #Metooinceste
  • 11h – Bernard Claverie (Institut Polytechnique de Bordeaux)
         Le cerveau, image du corps caché
  • 11h30 – Cécile Croce (Université Bordeaux Montaigne)
         Configurations de l’intime
  • 12h – Dr. Jean-Arthur Micoulaud-Franchi (psychiatre – unité d’étude du sommeil – CHU et Université de Bordeaux)
         Phénoménologie psychiatrique
  • 12h30 à 14h – Pause déjeuner
  • 14h – Benoit Le Blanc (Institut Polytechnique de Bordeaux)
         L’IA et la désincarnation
  • 14h30 à 14h45 – Pause (réglages des visioconférences)
  • 14h45 – Fabienne Martin Juchat (Université de Grenoble)
         L’aventure du corps masqué (en visioconférence)
  • 15h15 – Alexandre Dubuis, LACCUS (Université de Lausanne)
         La peau vitrine de la brûlure grave (en visioconférence)
  • 16h – Anaïs Bernard (CHUS à l’UCO Angers)
         Corps à corps technoscientifique, de l’inconscient corporel au corps virtuel (en visioconférence)
  • 16h30 (en visio conférence et sous réserve) – Francis Merle (médecin à la Clinique du sport d’Aquitaine)
    Le silence du corps du sportif
  • 16h30 à 17h – Discussion et Conclusion