Médiations - Informations - Communication - Arts
Conférence de Sandrine Dubouilh

Date/heure
22/02/2012
13 h 30 - 16 h 30

Emplacement
la MSHA - Salle Jean Borde

Catégories


Architectures du sens et du sensible : de la Philharmonie de Berlin en 1963 à celle de Paris en 2013

Le mercredi 22 février 2012 – 13h30-16h30 – MSHA, salle Jean Borde, Pessac


Conférence de Sandrine Dubouilh

Architecte DPLG, Professeur des Universités, Sandrine Dubouilh enseigne à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 où elle dirige la filière théâtre et à l’Ecole d’architecture Paris Val de Seine dans le séminaire « architecture et scénographie ».Ses recherches s’intéressent principalement à l’architecture des lieux de spectacle du XXe siècle, domaine délaissé des études théâtrales et architecturales. Outre l’histoire de ces lieux, Sandrine Dubouilh met en question l’élaboration du modèle architectural contemporain depuis un siècle, et plus largement la question du modèle architectural comme représentation symbolique d’une société.

Comme membre actif de la revue Actualité de la Scénographie, Sandrine Dubouilh a ouvert depuis cinq ans un dossier spécifique à la question de la maîtrise d’ouvrage actualisant notre connaissance des politiques culturelles en France en matière de commande d’équipements.

Sa formation d’architecte et son métier de scénographe décorateur de théâtre (1999-2007) l’amènent à s’intéresser plus largement à la scénographie et aux métiers de la scène. Son intérêt pour les relations entre les techniques et les créations artistiques et architecturales, la conduit à interroger les évolutions apportées par les outils de projection assistée par ordinateur dans le projet d’architecture, aux mutations liées à l’abandon du dessin et à la production d’espaces qui en découle.


Fermer le menu