Médiations - Informations - Communication - Arts
Comment les images nous mentent, la sémiotique au défi du Deep Fake

Date/heure
27/05/2021 - 28/05/2021
9 h 00 - 16 h 30

Emplacement
l'Université Bordeaux Montaigne - Amphi 3 Salomon - bât L - salle 104 (1er étage)

Catégories


Ce colloque, organisé par Ludovic Chatenet et Andrea Alexander, se déroulera dans l’Amphi 3 de l’Université Bordeaux Montaigne, en présentiel.

Nous aurons le plaisir d’accueillir durant ces deux jours de nombreux intervenants. Retrouvez le programme ci-dessous ou téléchargez le programme complet.

Programme

Jeudi 27 mai 2021

Matinée

  • 9h30 Accueil des participants
  • 9h45 Introduction – Andréa Alexander et Ludovic Chatenet – Université Bordeaux Montaigne
  • 10h00 Massimo Leone – Université de Turin
    L’idéologie sémiotique des réseaux adverses génératifs (GAN)
  • 10h40 Maria Giulia Dondero – Université de Liège
    Du portrait pictural à la production des deepfakes : le visage en tant que totalité
  • 11h20 Vivien Lloveria – Université de Limoges
    Le deep fake : la plus honnête des images fausses

12h – 14h Repas

Après-midi

  • 14h00 Laurence Allard – Université de Lille
    Retours sur la controverse « Belamy » et le GAN-Art : entre ready made numérique et deepfake
  • 14h40 Maxime Fabre – Université Bordeaux Montaigne
    L’Urdoxa : la sémiotique au défi de l’évidence. La représentation du visage en Occident.
  • 15h20 Julien Nelson – Université Paris Descartes
    Fake news et deepfakes : une approche par la cyberpsychologie
  • 16h30 Fin de journée – discussions

Vendredi 28 mai 2021

Matinée

  • 9h30 Accueil des participants
  • 10h00 Bruno Bachimont – Université de Technologie de Compiègne
    Comment donner du sens aux données, ou comment sortir du paradoxe du Ménon.
  • 10h40 Nicole Pignier – Université de Limoges
    L’énonciation à l’épreuve de l’”I.A.”. Qu’est-ce qu’énoncer veut dire ?
  • 11h20 Gauvain Schlachli – Université Bordeaux Montaigne
    Grammaire générative, deep-faking scientifique et conditions sociales de la vérité : le cas de la flexion verbale du français

12h – 14h Repas

Après-midi

  • 14h00 Stefania Caliandro – Ecole supérieure d’art et de design des Pyrénées (Tarbes)
    Fake Art. Entre le contrefait et le contrefactuel, le régime de croyance esthétique
  • 14h40 Alizée Armet – Euskal Herriko Unibertsitatea (EHU/UPV)
    La participation de l’art dans les deepfakes : entre instrumentalisation et réflexivité
  • 15h30 Conclusions – Anne Beyaert-Geslin – Université Bordeaux Montaigne