Médiations - Informations - Communication - Arts
Action publique, communication et management

Date/heure
22/09/2020

Catégories


Action publique, communication et management

sous la direction de Elizabeth Gardère et Dominique Bessières


  • Prix indicatif : 16€
  • Parution : septembre 2020
  • Nombre de pages : 152 pages
  • Éditeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-343-19841-5
  • Plusieurs phases de modernisation de l’action publique se succèdent en France depuis les années 2000. RGPP (Révision générale des politiques publiques en 2007) puis MAP (Modernisation des politiques publiques, en 2012) préfigurent une visée managériale d’un modèle sous l’emprise du Nouveau Management Public (NMP) depuis les années 1990.

    Un renouvellement des institutions et organismes publics de l’État unitaire en France repose sur la recherche d’une plus grande efficacité et de résultat. L’évolution d’un modèle bureaucratique vers un modèle managérial où la communication convoque des acteurs publics et privés a des enjeux gestionnaires, d’actions et d’accompagnement des changements opérationnels. Cela implique la mise en place d’objectifs, d’indicateurs de performance, d’économies d’échelle, de fusions à l’instar des grandes entreprises et holdings. Le marketing territorial et la communication publique sont désormais en bonne place dans ces stratégies.

    Quelle voie faut-il scientifiquement et institutionnellement suivre pour moderniser et transformer l'administration ? Faut-il aller vers une stratégie des relations de confiance avec les partenaires ou vers une expertise mise au service d’une vision définie par le pouvoir politique ? Quels sont les enjeux des débats des décideurs publics au bénéfice de l’intérêt commun ? Marketing territorial, publicité institutionnelle, relations publiques, relations presse, et diverses formes de communication institutionnelle sont mobilisés. Les outils numériques comme le networking, le twitterring, l’e-reputation, le big data, l’open data, l’open source investissent cette tendance. Ces expertises théoriques étayées d’études de cas traitent de la médiation des réformes et des modernisations. Quels sont les modes d’actions du Nouveau Management Public et en quoi le marketing territorial, l’e-réputation, le design et autres outils sont à prendre en considération ? Les évolutions structurelles soulèvent des questionnements et enjeux organisationnels pour l’intérêt général au XXIe siècle.

    Elizabeth Gardère est Professeur des Universités (Université de Bordeaux) et chercheur au MICA (Université Bordeaux Montaigne). Ses recherches en communication publique et politique analysent les organisations face à la migration des modèles entrepreneuriaux vers le service public et l’action publique. L'expression démocratique, les logiques de travail collaboratif, l’acteur-réseau en mode projet, la normalisation et régulation, les relations institutionnelles et stratégies numériques avec les citoyens et la sphère économique sont les axes de ses publications. Titulaire d’un Doctorat et d’une Habilitation à Diriger des Recherches pour encadrer des thèses en SIC, elle est aussi membre de la chaire Unesco 769 (Strasbourg), et travaille dans ce cadre sur les pratiques médiatiques de la diversité culturelle. Active dans diverses instances (CNU, expertises en innovations pédagogiques et programmes de recherche en SIC en France et à l’étranger), elle est auteur d’ouvrages et articles scientifiques sur ces sujets.

    Dominique Bessières est maître de conférences à l’Université de Rennes 2 et membre du PREFICS. Spécialiste de communication publique, ses recherches portent sur sa théorisation, sa professionnalisation, sa managérialisation, les conditions d’appropriation des TICE, la communication écrite normalisée de travail en contexte public. Expert pour l’évaluation de la recherche (projets de recherche, laboratoire), il est membre de plusieurs comités scientifiques.

    Avec la contribution des auteurs suivants :

    • Alemanno Sylvie, professeur - CNAM
    • Bessières Dominique, maître de conférences - université Rennes 2 - PREFICS
    • Briend Esther, université Paris I Panthéon-Sorbonne
    • Broustau Nadège, professeure, université libre de Bruxelles - ReSIC
    • El Bazzim Rachid, professeur de droit public, université Ibn Zohr d'Agadir
    • Jeannin Hélène, Orange Labs, département de recherche en sciences humaines et sociales
    • Gardère Elizabeth, professeur des universités, université de Bordeaux - MICA
    • Gravereaux Clément, docteur, université Rennes 2 - PREFICS
    • Hermand Marie-Hélène, maître de conférences, université Bordeaux Montaigne - MICA
    Voir sur le site de l'éditeur