Médiations - Informations - Communication - Arts
  • Type et nom du programme : CIEL (Compétences Informationnelles des Etudiants de Licence)
  • Durée : 3 ans (2017 – 2020).
  • Nature : projet région, volet recherche
  • Pilotage :
    • Marlène DULAURANS MCF Sciences de l’information et de la communication, Université Bordeaux Montaigne, MICA (EA 4426)
    • Hélène MARIE-MONTAGNAC MCF Sciences de l’information et de la communication, Université Bordeaux Montaigne, MICA (EA 4426)
  • Financement : 103 400 euros (financement 55 550, investissement 1850, contrat post doctoral d’un an)
  • Participation : UBM, MICA, SCD UBM, MSHA, POSIP, ENSSIB, Mairie de Pessac
  • Thème : Les compétences informationnelles des étudiants
  • Participants :
    • Jacques BEZIAT, Professeur des Universités en Sciences de l’éducation, Université de Caen, CERSE (EA 965)
    • Martine BORNERIE, Chargée de cours en design agile, IUT Bordeaux Montaigne
    • Benoit CORDELIER, Professeur en Sciences de l’Information et de la Communication, Université du Québec à Montréal et chercheur associé au MICA (EA 4426)
    • Maëlle CROSSE, Directrice des services de pédagogie innovante à l’Université de La Rochelle et doctorante en sciences de l’Informatione t de la Communication au MICA (EA 4426)
    • Claire D’HENNEZEL, Professeur d’Economie et droit du numérique et chercheuse associée au MICA (EA4426)
    • Gino GRAMACCIA, Professeur émérite en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Bordeaux, MICA (EA 4426)
    • Raphaël MARCZAK, Docteur en Game Design, Post-Doctorant projet CIEL, MICA (EA 4426)
    • Oscar MOTTA-RAMIREZ, Doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication, MICA (EA 4426)
    • Stéphanie NETTO, MCF Sciences de l’éducation, Université de Poitiers, TECHNE (EA 6316)
    • Eloria VIGOUROUX-ZUGASTI, Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication, MICA (EA 4426)
    • Elgiz YILMAZ, MCF en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Galatasaray.

Présentation

Le projet exploratoire que nous proposons vise à favoriser la rencontre de plusieurs champs de recherche au cœur des digital scholarship (sciences de l’éducation, sciences de l’information, sciences de la communication) pour comprendre comment l’usage des nouvelles technologies numériques peut conforter les étudiants primo-arrivants à l’université dans l’acquisition de compétences autour de la littératie informationnelle, indispensables à la réussite de leurs études dans l’enseignement supérieur mais également formatrices tout au long de leur vie professionnelle.

Ainsi, les travaux de recherche menés doivent permettre d’identifier l’état actuel de ces connaissances et compétences chez les étudiants en licence de Sciences Humaines et Sociales et de mieux appréhender les obstacles à leur acquisition. Un modèle expérimental de formation numérique de type serious game pourra alors leur être proposé afin de leur permettre de mieux appréhender les contenus scientifiques, d’optimiser leurs recherches, de gagner en autonomie et de devenir acteur de leur propre apprentissage.

Fermer le menu