Médiation - axe de recherche du MICAInformation - axe de recherche du MICACommunication- axe de recherche du MICAArt - axe de recherche du MICA

Le MICA en bref

 

version française

Le MICA (MÉDIATIONS, INFORMATIONS, COMMUNICATION, ARTS) est un laboratoire de recherche de l’Université Bordeaux Montaigne, labellisé comme Equipe d'Accueil (EA 4426) de l'École doctorale Montaigne-Humanités.

En savoir plus


version anglaise

MICA (MEDIATION, INFORMATION, COMMUNICATION, ARTS) is a research team dedicated to information and communication science belonging to Bordeaux-Montaigne University. It is certified as a research team for the PhD school.

Learn more

Dernières publications

Réplic : L'asso

 

 

Réplic, l'association des doctorants en Sciences de l'Information et de la Communication de Bordeaux 3
L'association des doctorants en Sciences de l'Information et de la Communication.

En savoir plus

 

  Rejoignez Le REPLIC sur Facebook

GRAMACCIA Gino

Professeur émérite des universités

Axe : Communication, Organisation et Société : COS

Discipline : Sciences de l'Information et de la Communication

CNU : 71

Année de rattachement au MICA : 2009.

Université de rattachement : Bordeaux 1

Contact :

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Thèmes de recherche :

  • Les propriétés performatives de la communication dans les structures d’organisation conçues pour l’innovation. Dans de telles structures, l’action organisée doit moins se plier à des procédures qu’à des conjectures qui puisent leur "force organisante" dans certaines propriétés langagières de la communication. Ces propriétés sont illocutionnaires, pour reprendre la terminologie d’Austin. Et il est manifeste que les projets d’innovation révèlent cette dimension.
  • La création de systèmes de coordination ou "réseaux" pour la construction de savoirs transdisciplinaires. De tels réseaux se présentent comme des systèmes de relations complexes, des organisations hybrides ou intermédiaires "qui surmontent les limites habituelles de la coordination par le marché ou par la hiérarchie" (Callon, 2000) et au sein desquels circulent des objets hétérogènes : connaissances codifiées, objets techniques, monnaie, individus.
  • Les logiques de transfert des connaissances pour la diffusion et l’exploitation de connaissances selon une logique d’innovation incrémentale.

Points forts de recherche :

  • Le Projet RAUDIN (Recherches Aquitaines sur les Usages pour le Développement des dispositifs Numériques). Financé par l’Université de Bordeaux III, le Conseil Régional d’Aquitaine et le Feder, est un projet qui ambitionne de constituer un pôle aquitain de compétences en recherche sur la question des usages numériques en Aquitaine. Il vise à mettre en place de nouvelles modalités de coopération entre chercheurs et acteurs du monde socio-économique pour accompagner une production des connaissances au service des citoyens. Mon axe de recherche porte sur le développement des outils numériques dans la production viticole.
  • Le projet d’étude transdisciplinaire au sein du P.R.E.S Bordeaux : Innovation et transdisciplinarité. Projet soutenu par l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC) en réponse à l’appel à projet 2009. Au-delà de la dimension économique, de la politique utilitariste de la science, de la nouvelle dynamique de performance fondée sur la logique de projet, il nous faut penser d’autres enjeux liés à la culture, à la qualité de la vie, à l’environnement, à l’humain. Quelle nouvelle organisation pour le partage du savoir faut-il imaginer pour penser l'innovation en dehors de la simple juxtaposition des contraintes de performance technique et de rentabilité immédiate ? La création d’un pôle transuniversitaire, puisque tel est notre projet au sein de nos quatre universités bordelaises, répond à une double nécessité : dépasser les frontières entre les disciplines scientifiques pour mieux développer le dialogue entre la science et les champs sociaux.
  • Projet européen. Membre du projet ENTER, Projet européen intitulé : "Entrepreneurship Enhancement and Reinforcement", dans le cadre des activités du CRED (Portugal – France – Roumanie – Pologne – Crète). Objectifs : production et mise en ligne de cours dans le domaine de l’innovation et de la création d’entreprise).