vie de l'unité

Les nouveaux arrivants de la rentrée 2013

Corinne DE THOURY [Maitre de conférences]
Corinne De Thoury est docteur en esthétique et sciences de l’art et a soutenu sa thèse en 2001, intitulée : « Le couteau et la croix, émergence du paradoxe. Esthétique et poïétique du sacrifice dans l’art à travers les figures d’Isaac et du Christ ».
Elle a enseigné en tant que chargée de cours à l’université de Paris 3, puis de Bordeaux 3, a été ATER à l’IUT Bordeaux Montaigne au département Information Communication, et est actuellement maître de conférences dans ce même IUT, au pôle Métiers du livre et du patrimoine.
Ses travaux, s’appuyant sur sa double formation en histoire de l’art et en arts plastiques, établissent des tressages entre les disciplines (art, écriture, design) ; ils ont donné lieu à des publications d’articles, de catalogues d’exposition, et à l’écriture de films documentaires.
Ses recherches s’articulent aujourd’hui autour de deux questions : comment définir un patrimoine en ces temps de postmodernité qui semblent déjouer les normes de hiérarchie et de classification ? Et que sera le patrimoine à l’ère des virtualités, supportera-t-il des formes résiduelles voire immatérielles ?
Corinne De Toury
 
Samuel TIETSE [Maitre de conférences]
Samuel Tietse Samuel Tietse est Maître de Conférences à l'université François Rabelais de Tours au sein du département Information Communication, après avoir été ATER à l’Université de Bourgogne, chargé d’enseignement à l’université de Lille3 puis à l’université de Paris10-Nanterre entre 2004 et 2009. Il enseigne l’épistémologie en sciences de l’information et de la communication, l’informatique documentaire, la veille stratégique, etc. Qualifié en 71e section du conseil national des universités (CNU), il a soutenu une thèse de doctorat en "Sciences de l’information et de la communication" à l’Université Claude Bernard Lyon1 en 2003.
Sa thèse de doctorat et ses premiers travaux de recherche, effectués sous la direction de Richard BOUCHE au laboratoire URSIDOC - Université Claude Bernard Lyon1, l'ont conduit à s'intéresser aux comportements, pratiques et culture informationnels des médecins en contexte de travail et à porter un regard critique sur les dispositifs de médiations qui y sont associés. L’observation et l’analyse des liens entre les usages des TIC et les enjeux du développement constituent son deuxième axe de recherche avec des communications et publications aux différents colloques internationaux co-organisés par EUTIC (2009, 2011) ou ISKO (2010).
Ses recherches s’intéressent également à l’analyse des dynamiques et processus d'appropriation des dispositifs numériques d'information et de communication en contexte professionnel et a pour terrain, précisément, l’ensemble des universités africaines.
Membre associé de l’équipe GRESIC (Groupe de recherche expérimentale sur les systèmes informatisés de communication) portant l'axe3-Information et connaissance, EA 4426 MICA, depuis 2011, il est titularisé en janvier 2013 et intègre le laboratoire MICA comme chercheur permanent.
Il a contribué à plusieurs actes de colloques internationaux et participé à l’écriture des ouvrages collectifs. Il a également publié, notamment, dans les revues « Documentation et bibliothèques », ou « cahiers de la documentation ».
 
David PUCHEU [Maitre de conférences]
David Pucheu a intégré le MICA en 2013 après avoir enseigné au Canada (Uqam) puis à l'Université de Poitiers en tant que maître de conférences au sein de l'EA TECHNE (Technologies Numériques pour l'Education).
Ses recherches portent principalement sur les imaginaires symboliques qui accompagnent le développement technologique, et notamment le champ de l'interaction homme-machine revisité par l'émergence contemporaine de l'informatique omniprésente (ubiquitous computing). Il questionne par ailleurs les rapports ambivalents qui se sont tissés aux États-Unis entre les sphères religieuse et technologique dès le XIXe siècle et qui continuent d'animer, aujourd'hui encore, les recherches et innovations dans le domaine des technologies de l'information et de la communication.
Menant parallèlement à son activité académique, une activité professionnelle dans le champ des industries culturelles (label de production phonographique), cet état de fait l'a également poussé à interroger les mutations que traversent l'industrie musicale à l'heure du numérique.
David Pucheu
 
Emmanuel PLASSERAUD [Maitre de conférences]
Emmanuel Plasseraud Emmanuel Plasseraud est Maître de conférence à l'Université Bordeaux Montaigne. Il a soutenu sa thèse en 2001 sous le titre "stylistique et théorie du cinéma baroque". Remaniée, celle-ci a donné lieu à la publication d'un ouvrage en 2007, "Cinéma et imaginaire baroque", aux Presses Universitaires du Septentrion.
Après ces travaux en esthétiques du cinéma, il s'est orienté vers des recherches plus théoriques et historiques autour de la question de l'histoire de la théorisation de la réception filmique. Il en est résulté un premier ouvrage, publié en 2011 aux Presses Universitaires du Septentrion, "L'Art des foules, théories de la réception filmique comme phénomène collectif en France (1908-1930).
A partir de ce travail inaugural, il a l'intention de publier un diptyque, dont le premier tome est achevée, qui retrace cette histoire à partir de deux paradigmes : la réception filmique comme phénomène collectif, et la réception filmique comme expérience individuelle.
Par ailleurs, il est aussi réalisateur de films de fiction et de documentaires.